Articles avec le tag ‘Son’

Out – NTM la Benzzz

Au revoir les rappeurs. Vous les avez déjà vus sur scène ? Houuuuuuhou ça décape !

Faute de pouvoir avoir le clip le vrai, je vous propose, pour compenser, une version plus second degré et « respectueuse » de l’image de la femme bonne écoute :

Out – Buzzcocks orgasm addict

Bye bye Buzzcocks. Le titre est de 1977. Pfiouff. La suite est assurée par Tenacious D, ai-je vraiment besoin de le préciser ? ?? ??? C’est Benoit qui m’a suggéré ces deux morceaux. Merci :)

Out – Mano qui y croyait

Quelque part, je suis certain qu’il y croit plus. Mais toi ? Toi ? T’y crois toi en l’amour ? Non, évidement, pas le moins du monde. Tu sais que c’est vrai, alors, pas besoin de croire, juste de t’écouter. Mano quitte le devant de la p’tite scène de LesBlogsCestMal pour aller faire un petit Tourtour où lui plaira et laisser place à -M- qui ouvre le bal d’une nouvelle série de chansons toutes traitant du même thème.

Out – Les feignasses

L’apologie du rien faire s’achève en même temps que se termine cette semaine. Profitez bien de ces quelques jours pour mettre en œuvre ce que vous aurais pu tiré de cette série de chansons. Enfin, si ce n’est pas trop pour vous…
La sieste illustrée le tableau de Van Gogh à un pouvoir soporifique non négligeable non ? D’ailleurs pourquoi associe t’on si souvent la sieste à la paresse alors qu’en général, une sieste et ça repart ! Tant qu’on est dans la séance des remarques, vous remarquerez (je vous le disais à l’instant même) que de la jeune femme se dégage un petit quelque chose qui n’inspire pas vraiment la quiétude nécessaire à échapper par un petit somme à un quotidien devenu trop pesant…


Marc Antoine Girard de Saint Amant (juste ça) écrivait :

Le paresseux – 1631 :

Accablé de paresse et de mélancolie,
Je rêve dans un lit où je suis fagoté,
Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté,
Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie.

Là, sans me soucier des guerres d’Italie,
Du comte Palatin, ni de sa royauté,
Je consacre un bel hymne à cette oisiveté
Où mon âme en langueur est comme ensevelie.

Je trouve ce plaisir si doux et si charmant,
Que je crois que les biens me viendront en dormant,
Puisque je vois déjà s’en enfler ma bedaine,

Et hais tant le travail, que, les yeux entrouverts,
Une main hors des draps, cher Baudoin, à peine
Ai-je pu me résoudre à t’écrire ces vers.

Pour compléter cette série de billet sonores qui se conclu aujourd’hui par celui ci, j’aurais bien mis à l’honneur « Nous » d’Alexis HK, mais point de clip, pas même la moindre petite chose qui s’en rapproche.

Pour compléter cette série, j’aurais bien mis à l’honneur « Poil dans la main » d’Higelin, mais là encore point de vidio :

Bien-sûr, Thomas Fersen nous quitte sur les deux pieds qui lui restent. Il a une belle cafetière Thomas.

Vous pouvez retrouver Juliette ici, qui nous a fait une belle éloge du non faire aussi.

Et pour conclure ce billet voici quelques lignes (soit disant signées Nicolas S.) qui apportent la contradiction :

« Le paresseux veut avoir de quoi vivre, et ne veut pas travailler ; ainsi il demeure dans l’indigence : mais l’âme de ceux qui travaillent s’engraissera, et sera comblée de biens. »
Citation de la Bible ; Livre des proverbes, XIII, 4 – IVe s. av. J.-C.

C’est Antoine Molinero et Vincent DeuxOreillesCestMal qui illustrent ce billet avec talent.

Pierre Bastien – Mécanologie

Il n’y a parfois rien à dire, juste à regarder, à écouter. Prendre le temps nécessaire à se rendre compte, que  là, vit la poésie, là, dans le soulèvement du couvercle de la théière, là dans le verre d’eau, là dans le bruit soyeux de l’ouverture des ciseaux, là, là, là. Juste sous vos yeux,même si c’est votre ouïe qui titillant votre curiosité a guidé vos pas…

Pierre Bastien présentait à la maison de l’étudiant ses machines musicales. Mécanologie !

Ex’Pau – Nabaz’Mob @Ampli

Un opéra « moderne » aux anciens abattoirs, avec comme interprètes une centaine de lapins. Non, je ne suis pas sous le coup d’une remontée intempestive de substance prohibée… C’est l’association accèes(s) (encore elle, vous vous souvenez ? ) qui sévit à nouveau.

Le concept est simple, presque détourner les très utiles nabaztag, leur faire lire une partition pas si mal ficelée et articulée en trois actes, dont un m’a fait pensé à ces moments privilégiés pendant lequel le chat joue avec le balancier du carillon à vent.

Certains n’ont pas hésité à recompter les lapins. Cent lapins, c’est cent lapins pas 98 ! Faudrait pas qu’on nous raconte aussi des conneries au spectacle hein…

Alors me direz vous, Lire la suite »

Out – Mano Solo

Mano Solo : 24 avr 1963 – 10 Jan 2010. :(

Out – Didier Super « petit papa chinois »

Punks not dead. :Yeah: Ils ont juste changé de look et s’habillent comme des geeks, mais ils ont réussi à préserver l’essentiel, chanter faux et foutre le bordel.

Donc, fini les réjouissances de noël, « out » le délicieux et chaleureux esprit qui m’a motivé pour mettre Didier Super à l’honneur. Et direction une autre réalité.
Juliette à l’honneur pour quelques jours ou semaines et vous savez quoi, chaque fois que je dis Juliette, je pense Juliette Nourredine, et là où ça se corse un peu, c’est qu’une fois son nom ajouté, inévitablement mes pensées vont vers Didier Morville. Il n’y a pourtant pas le moindre rapport entre eux. Les pans de cette chanson ? Si vous avez une idée, dites toujours.

Bon, ben salut !

Festival Accès[S] – Le temps suspendu

Le festival accès autour des arts du numérique présente pour cette expo les œuvres d’artistes issus du studio national des arts contemporains production Le Fresnoy situé dans le nord où il fait froid. Techniquement, en tant que sous-culturé de base, j’ai tendance à aimer deux choses dans l’art, la première, c’est quand il me crache une vérité à la gueule tant le point de vue est exprimé avec justesse. Du coup, je n’ai aucun effort à faire pour comprendre. La seconde, c’est au contraire, lorsque j’y comprends pas grand chose et qu’il faut faire le vide et me laisser emmener pour commencer à voir un début d’intéret un commencement de compréhension.
Lire la suite »

Qques photos
Truc rouche et noarBochicosCox&puceronsAraignéeAbeilleNuancier de vert
A voir aussi