Articles avec le tag ‘Sculpture’

Ex’Pau – Francis Clertan

T’as démoulé aujourd’hui ? Francis Clertan, oui ! Et lui, il n’en a pas fait un colossal, ni même un impérial. Il a simplement coulé un p’tit bronze, une petite pièce artisanale, pas bien finie, biscornue par endroits, avec des trous dans le buste et un visage aux traits fins. Des imperfections qui donnent, pour première impression, que ses bronzes sont très anciens et qu’ils ont été déterrés, issus de fouilles. Pourtant, il n’en est rien.

 

Te souviens-tu aussi ?  Je tentais de t’expliquer il y a peu la différence entre une terre cuite et un pot de fleur. Lire la suite »

Ex’Pau – Cinq artistes au château !


- Des pots de fleurs ?

- Non, des terres cuites !

-Des pots de fleurs quoi !

-Noon, des t-e-r-r-e-s  c-u-i-t-e-s.

-Mouais des pots fleurs…

-En fait, ce sont des grès !

-Des pots de fleurs en grès ?

-Si tu veux, des pots de fleurs, des pots de fleurs avec lesquels tu ne feras jamais rien pousser. Si ! Tu y feras pousser ton goût pour la fragilité qu’ils dégagent, ton goût pour cette patine si particulière, si soyeuse, ton goût pour ces formes si vraies, si naturelles. De toute façon, Bertrand Garimbay fait ça avec amour et passion et ça se voit. Tu n’as qu’à l’écouter parler du craquement des émaux lorsqu’ils sortent du four pour comprendre. Puis, même, sans explication, je ne sais pas moi, ça se voit. Par contre, là bas, un peu plus loin, vers le fond, oui, là, à droite, tu vois ces toiles, pas vraiment lumineuses, pas vraiment ternes non plus. Elles sont faites par Françoise Peytier. Le style de cette tour Eiffel ! Comme dessinée par un enfant qui aurait l’assurance d’un adulte, ben, je trouve ça curieux. Tout aussi curieux que ces pièces de décoration présentées comme sculptures. Regarde, la coupe à fruit, elle est faite en bois bicolore, une tranche claire, une tranche foncée, une claire, une foncée, une sorte de lamé-lé collé, on dirait une adaptation du petit sceau Ikéa dans lequel tu as mis ta fleur de douche dans la salle de bain. Tiens, il utilise la même technique pour ce pied de lampe. Il me semblait que même les boutiques déco avaient évacué ce style. Ici, tu es dans le repère de Marcel Tambourin. Et là, tout au fond, tu vois ces corps tout en nuance de gris sur fond pourpre ? Elles sont réalisées par Sonia Metge. Les femmes nues peintes Lire la suite »

Ex’Pau – Angel Sierra Tirao, pudique.

Une bien belle expo qui nous était présenté dans la désormais célèbre galerie Révol. Je dis « était » car je suis légèrement à la bourre. L’expo est terminée depuis une bonne semaine, je suis allé la voir il y a environ quelques jours (une trentaine, pas plus) et je n’ai pas vraiment eu le temps d’écrire le petit mot que vous attendez tant. On va mettre ça sur le compte des vacances hein ! Les vacances, ça a bon dos non ?

Bien, alors, qu’auriez-vous pu y voir si vous y étiez allés ? ?? ??? Des sculptures et des peintures. Le peintre ne m’a pas vraiment touché. C’est plat ! Les mauvais esprits pourront commenter cette dernière phrase à loisir, la peinture, c’est plat, sinon, ça s’appelle pas peinture. Je sais ! Vois-tu esprit cartésien, c’est plat au niveau des émotions que les toiles m’ont procuré ! Même si une petite touche de perfectionnisme sur la toile appelée « Encierro » a poussé l’artiste à mettre dans les mains d’un aficionado courant devant un taureau, un journal plié qui laisse au regard du spectateur un article qui parle d’encierro. Ben c’est plat.

Coté sculptures, c’est plus volumineux. Beaucoup plus volumineux. Non pas que les pièces présentées soient de grande taille, c’est que c’est, en tout cas à mes yeux, beaucoup plus intéressant. Angel, n’a pas le souci du détail qu’il a pu montrer dans ses peintures, il donne dans le nu, le nu pudique. L’harmonie des silhouettes est impeccable, point de déformations outrancières. C’est joli et pas aguicheur, les traits sont épurés. C’est pudique.

Il y a quand même un petit quelque chose qui m’a troublé, enfin, gêné plutôt, tous les bronzes sont posés sur des morceaux de marbres polis directement découpés dans la pierre qui couvre une tombe. Sa maman est morte il y a peu, ceci expliquerait cela.

Ex’Pau – Michèle Mondeilh

Je n’ai pas grand chose à dire sur ces sculptures. Elles ont en elles la force de l’expression. Il n’y a pas un pouce de vent, pourtant le boubou du touareg est porté par quelque chose. Un peu plus loin, d’un fil de fer nait une silhouette qui vous fait aussitôt oublier l’invitation à danser faite un peu plus tôt. Quelle force, mais quelle force ! -Et d’où ça sort tout ça hein, c’est quoi sa matière première à la dame ?
- De la tôle, de la tôle, vieille, de la tôle récupérée en déchèterie, colorée par la rouille. Pareil vous y reconnaitrez la porte de votre vieux frigo, l’aile de votre voiture ou je ne sais trop quel autre truc vous avez bien pu jeter.

Ne vous fiez surtout pas à la photo que j’ai choisie pour illustrer ce billet, pour vous décider à aller voir. C’est à mes yeux la surprise de cette expo.

C’est à la La Commanderie tout comme les toiles de Bernadette Charpentier.

Escout en fête

Vous comprenez bien que c’est immanquable comme photo, en tout cas, c’est ce que je me suis dit en passant devant ! Et, je suis aussi certain d’être le premier à la publier. :)

Ex’Pau – David Ferreira et ses couleurs

La commanderie à Lacommande a commandé, comment dire, une complète collection de toiles au peintre contemporain David Ferreira. Comme à son habitude LesBlogscestMal est allé contempler tout ça pour vous faire un concis « compte-rendu » ai-je envie de dire.

Des couleurs, des couleurs, des couleurs et des textures ! Des tons acidulés, des effets métalliques, des ronds, des carrés, de la géométrie jamais pesante. C’est moderne, mais pas trop et la salle est superbe. J’aurai tout dit qu’une fois mentionnée la collaboration harmonieuse des toiles de David et des sculptures de Jean-Marc Martinez.

Comme je ne suis pas à une contradiction près, je vous ai mis une photo d’une toile basse en couleur…

Ex’Pau – Emergence

L’idée est semble t’il de montrer ce qu’il y a sous nos pieds. Mais uniquement les conduites d’eaux. A croire que les entrelas des câbles électriques dans l’explosion de couleur dont on sait capables ces poètes d’électriciens, le clignotement des fibres optiques, la froideur des conduites de gaz, (voir conduite de gaz)

Ex’Pau – Quatre artistes au Hédas

Ben figurez vous que par le plus grand des hasards, en me rendant au Hédas, je suis tombé sur une magnifique banderole comme tout droit sortie d’une manif, portant l’inscription « Expo ». Ni une ni deux, je grimpe les quelques marches, pousse la porte et tombe sur Aude Rota et Claudine Chambaud les deux peintres qui exposent.


La salle est petite et chaleureuse, un vieux parquet vient ajouter du charme a cette exposition variée.

Variée parce qu’en plus des tableaux vous y trouvez des bustes sculptés dans du marbre de Jean-Jacques Montreer, ainsi qu’une courte série de photo de Julie Bernard. Deux choses sont sûres, les sculptures ne m’ont pas laissé de marbre, et le talent de Julie Bernard, n’est décemment pas représenté dans cette série.

Lire la suite »

Ex’Pau – Annie Léger, Jean-Claude Giuseppi

Bonjour les gens, il y a une expo localolocale à Oloron, une aquarelliste Annie Léger et un sculpteur Jean-Claude Giuseppi. LesBlogsCestMal.com y est allé. Et je vous livre mes impressions juste après une image qui n’a rien à voir, car unbilletsansimagecestmal :

Je dois avouer qu’une seule toile a retenu mon attention, réalisée au pastel…
Côté sculpture, on retrouve un travail varié qui va de réalisations disons « classique » (visages, bustes, portraits, Jésus, Bacchus) à du recyclage de souche plutôt inspiré. Ben, je vais vous dire, moi, j’aime bien le coté récup en général.

Lire la suite »

Qques photos
Truc rouche et noarBochicosCox&puceronsAraignéeAbeilleNuancier de vert
A voir aussi