Ex’Pau – Angel Sierra Tirao, pudique.

Une bien belle expo qui nous était présenté dans la désormais célèbre galerie Révol. Je dis « était » car je suis légèrement à la bourre. L’expo est terminée depuis une bonne semaine, je suis allé la voir il y a environ quelques jours (une trentaine, pas plus) et je n’ai pas vraiment eu le temps d’écrire le petit mot que vous attendez tant. On va mettre ça sur le compte des vacances hein ! Les vacances, ça a bon dos non ?

Bien, alors, qu’auriez-vous pu y voir si vous y étiez allés ? ?? ??? Des sculptures et des peintures. Le peintre ne m’a pas vraiment touché. C’est plat ! Les mauvais esprits pourront commenter cette dernière phrase à loisir, la peinture, c’est plat, sinon, ça s’appelle pas peinture. Je sais ! Vois-tu esprit cartésien, c’est plat au niveau des émotions que les toiles m’ont procuré ! Même si une petite touche de perfectionnisme sur la toile appelée « Encierro » a poussé l’artiste à mettre dans les mains d’un aficionado courant devant un taureau, un journal plié qui laisse au regard du spectateur un article qui parle d’encierro. Ben c’est plat.

Coté sculptures, c’est plus volumineux. Beaucoup plus volumineux. Non pas que les pièces présentées soient de grande taille, c’est que c’est, en tout cas à mes yeux, beaucoup plus intéressant. Angel, n’a pas le souci du détail qu’il a pu montrer dans ses peintures, il donne dans le nu, le nu pudique. L’harmonie des silhouettes est impeccable, point de déformations outrancières. C’est joli et pas aguicheur, les traits sont épurés. C’est pudique.

Il y a quand même un petit quelque chose qui m’a troublé, enfin, gêné plutôt, tous les bronzes sont posés sur des morceaux de marbres polis directement découpés dans la pierre qui couvre une tombe. Sa maman est morte il y a peu, ceci expliquerait cela.

Laisser un commentaire

Qques photos
Truc rouche et noarBochicosCox&puceronsAraignéeAbeilleNuancier de vert
A voir aussi